Chargement Évènements

« Tous les Évènements

L’éducation des enfants et des jeunes du Sankuru à l’épreuve des inégalités de la R.D. Congo

1 décembre – – 14h00 17h00

Soutenance à l’Université Côte d’Azur de la thèse de doctorat en sciences de l’éducation de François ONOKOKO OKITONGOMBE.

Composition du jury proposé

Mme Catherine BLAYA Université Côte d’Azur Directrice de thèse
Mme Sondess BEN ABID ZARROUK Université de Haute-Alsace Examinatrice
Mme Rania HANAFI Université Côte d’Azur Examinatrice
M. Jean-Luc PRIMON Université Côte d’Azur Examinateur
M. Jean-François BRUNEAUD Université de Bordeaux Rapporteur
M. Aubin LOUMOUAMOU Université Marien Ngouabi de Brazzaville Rapporteur
Mots-clés :inégalité d’accès à l’école, discrimination, reproduction,
Résumé :  
Les inégalités de scolarisation des enfants (6-12 ans) et des jeunes (12-15ans) est préoccupante dans toute société et particulièrement en République Démocratique du Congo (RDC). Objet de débat et de discussion parmi les politiciens, les chercheurs et les organismes nationaux ou internationaux, (Rayou & Van Zanten, 2011 ; Reboul, 2016), le droit d’accéder à l’éducation est loin d’être appliqué à tous les enfants du monde. Il l’est encore moins au Sankuru, notre terrain de recherche. Une jonction des facteurs permet d’expliquer et de comprendre le paradoxe du maintien des inégalités d’accès et de condition de scolarisation des enfants dans un contexte d’expansion de l’enseignement primaire et secondaire au Sankuru : le manque d’écoles publiques, la non application du principe de gratuité, le manque de moyens financiers, matériels et humains. Le rapport entre la politique publique et éducative de la province du Sankuru est ici capital. Notre échantillon diversifié, composé d’écoles et de personnes (élèves, parents, personnel éducatif, décideurs politiques, paysans, commerçants et boutiquiers) nous a permis de mener des entretiens et observation du terrain. L’analyse des données recueillies du terrain nous a permis de constater des inégalités résultant de politiques discriminatoires mises en œuvre par les pouvoirs publics, dont certaines familles et enfants sont victimes. Une violence symbolique (culturelle) intrafamiliale s’observe aussi, expliquant la disparité d’accès à l’école entre les filles et les garçons. Mots clés : Inégalité d’accès à l’école, discrimination et reproduction.
 Lieu :   Université Côte d’Azur MSHS Sud Est Campus St Jean d’Angely 06300 Nice
Salle : 1
25 boulevard François Mitterrand
Nice, 06300 France