Soutenances de thèses et HDR

Soutenance de Claire Labbez

Photo Claire Labbez

Le 31 mars 2021 à 14h, à l’Université de Paris, Claire Labbez a soutenu sa thèse en ethnologie intitulée : « Dynamiques et construction d’une marchandise « ethnique » globalisée. Le cas de la « mochila Wayuu » et réalisée sous la direction de Valérie Robin Azevedo.

La soutenance s’est tenue le 31 mars à 14h à l’Université de Paris en format hybride, candidat et une partie du jury en présentiel, salle Laplanche (576), Université de Paris, Bâtiment Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricoeur 75013 PARIS. Plan d’accès

Composition du jury :

  • CHAUDAT Philippe, Maître de conférence, Université de Paris
  • CUNIN Elisabeth, Directrice de recherche IRD – Urmis
  • DIMITRIJEVIC Dejan, Professeur des Universités, Université Lumière Lyon 2 (rapporteur)
  • MONJARET Anne, Directrice de recherche CNRS-EHESS
  • ROBIN AZEVEDO Valérie, Professeure des Universités, Université de Paris – Urmis, (directrice de thèse)
  • SALAZAR-SOLER Carmen, Directrice de Recherche CNRS, (rapporteure)

Résumé : Cette thèse retrace la vie sociale de « la mochila Wayuu » comme marchandise globalisée : depuis le milieu autochtone Wayuu colombien où ce sac est produit artisanalement, jusque dans les lieux de vente parisiens où il est acheté par une clientèle urbaine, en passant par Bogotá où il est proposé comme symbole de la Colombie. A travers son parcours marchand, le sac est l’analyseur de processus patrimoniaux, identitaires, touristiques et commerciaux encastrés, qui dialoguent à l’échelle locale, nationale et internationale. L’enquête multi-située autour de ce marché global révèle un entrelacs de réseaux interpersonnels, associant des élites Wayuu, des représentants d’industriels miniers ou des pouvoirs publics, des acteurs du développement, des commerçants et des entrepreneurs culturels, qui font de « l’ethnicité » un argument de vente, un gage « d’authenticité » et de qualité des produits.

Mots-clés : globalisation, patrimonialisation, ethnicisation, marchandisation, artisanat, appellation d’origine, mise en tourisme, Wayuu, Colombie