À la une

Première séance du séminaire « Migrations, Circulations et Altérités »

Pour la première séance du séminaire ” Migrations, Circulations et Altérités “ (Urmis Paris), le lundi 8 octobre (université Paris-Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, salle 870), nous aurons le plaisir d’accueillir Hugo José Suárez (IIS – UNAM, Mexique) qui nous parlera d’ « Expériences religieuses et circulation de croyances » à  partir d’une étude de cas à  Mexico.
La discussion sera menée par Kali Argyriadis.

Résumé :

à€ partir d’un terrain collectif effectué dans le quartier populaire d’Ajusco à  Mexico, l’exposé proposera une analyse du concept de circulation-recomposition à  travers trois dimensions :

 Le processus qui permet aux croyants de construire des transactions de sens appelant à  différentes sources sans en ressentir de contradiction.

 Le mécanisme de re-sémantisation de l’espace par la création de routes sacrées et de circuits nouveaux, indépendants et autonomes de pratiques religieuses (la ” tournée des images “).

 La dynamique temporelle, qui, en une décennie, transforme un autel populaire en monument civique, pour finalement aboutir à  une décharge (le Monument à  la Pierre et la tension séculaire/religieux).

La séance permettra d’ouvrir une discussion sur les multiples dimensions de l’idée de circulation dans un contexte territorial spécifique, et sur la façon dont les croyants administrent eux-mêmes le renouvellement de leur pratique religieuse.

Hugo José Suárez est sociologue, professeur à  l’Instituto de Investigaciones Sociales de la Universidad National Autonoma de México. Il présentera à  l’occasion de cette séance son dernier ouvrage paru en 2015 : Creyentes urbanos. Sociologà­a de la experiencia religiosa en una colonia popular de la ciudad de México.

http://hugojosesuarez.com/creyentesurbanos/site/index.html