L’équipe de recherche de l’enquête ACADISCRI de l’URMIS s’est associée avec l’équipe du programme GEODE de la Fédération de Recherche CNRS « Théorie et Évaluation des Politiques Publiques » (TEPP) pour répondre à l’appel d’offre de l’Agence nationale de la recherche (ANR). Ensemble ces deux équipes ont élaboré le projet ESTRADES, retenu par l’ANR qui a octroyé son soutien financier en juillet 2022.

Alors que la littérature académique sur les discriminations couvre un nombre croissant de critères et de domaines, l’enseignement supérieur reste un champ encore très peu exploré. L’objectif du projet ESTRADES est de mesurer et d’analyser les discriminations selon les deux critères les plus étudiés dans d’autres domaines, le genre et l’ethnicité, en combinant deux types d’observations quantitatives, issues l’une de testings auprès des responsables de formation participant à la sélection à l’entrée en master, l’autre d’enquêtes de victimation auprès des étudiant·e·s, à la fois dans l’accès au supérieur et dans les conditions d’études. Ces observations seront croisées et prolongées par des analyses quantitatives et qualitatives afin d’analyser de façon approfondie les processus de discrimination dans l’enseignement supérieur en France, et d’évaluer la pertinence d’une combinaison de méthodes pour saisir ces processus. Porté par deux équipes de recherche ancrées dans des champs disciplinaires différents ― économistes principalement pour GEODE (FR TEPP) et sociologues pour ACADISCRI ― le projet ESTRADES permettra la confrontation des approches conceptuelles et des méthodes pour aborder un même objet, les discriminations, ce qui ouvre des perspectives académiques inédites.