À la une

Journée d’études CESSMA-URMIS : « Villes dans le noir »

Pour mémoire, présentation de l’appel à  contributions pour la journée d’études : http://cessma.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article758


Mercredi 12 octobre à  9h

 Bâtiment Olympe de Gouges, salle 870 – université Paris Diderot-Paris 7
Plan d’accès

9h : Accueil et introduction

Acteurs et ambiances nocturnes

Discutant : Nicolas Puig

9h30 : Didier Nativel, ” Réflexions sur les ambiances nocturnes de villes coloniales d’Afrique subsaharienne “

10h00 : Habib Belaid, ” Pratiques festives nocturnes à  Tunis à  l’époque coloniale

10h30 : Thomas Fouquet, ” La nuit urbaine, une ‘troisième aire’ citadine ? Quelques hypothèses sur la nocturnité à  Dakar

11h00 : pause

11h30 : Risa Permanadeli, Jérôme Tadié, ” Des citoyens invisibles dans l’aménagement de Jakarta : Fantômes et occupation des espaces nocturnes de la ville. “

12h00 : Chantal Chanson-Jabeur, ” Une ville sous couvre-feu : l’exemple de Tunis (de 1930 à  2016)

12h30 : Synthèse et discussion

13h-14h30 : Déjeuner

Equiper la nuit : entre éclairages, pénuries et mobilités
Discutante : Monique Bertrand
14h30 : Odile Goerg, ” ‘The present lights in the streets […] only served to intensify the darkness’ : éclairage, municipalités et citadins au tournant du XXème s., Freetown-Conakry “.
15h00 : Rémi Desmoulière, ” Territorialités nocturnes des transports en commun dans l’agglomération de Jakarta “
15h30 : Francesca Pilo’, ” Pannes électriques et divisions de l’espace urbain à  Rio de Janeiro: une lecture politique
16h00 : Pause
16h30 : Robert Ziavoula, Fiat lux, et l’obscurité vint. L’éclairage public comme métaphore politique à  Brazzaville “
17h00 : Kali Argyriadis (Urmis, IRD) : De apagones y alumbrones : expériences, usages et mémoires des coupures d’électricité à  La Havane » “
17h30 : Clôture et synthèse de la journée (fin 18h00)