À la une

Festival « L’Envers de la ville »

Jeudi 16 octobre : L’envers de la ville

19h : Pot d’accueil
20h : Main basse sur la ville (Le mani sulla città ) de Francesco Rosi (1963)- Italie/France- Drame- Durée : 105 minutes. VOSTF.
Projection suivie d’une table de ronde animée par Jérôme Tadié et Fabrizio Maccaglia – ” L’envers de la ville “ en présence du groupe Inverses (Marie Morelle, Alexis Sierra, Jean Rivelois, Nicolas Bautès, Sébastien Jacquot)

Vendredi 17 octobre : Loi et arrangements

18h30 : Prove di Stato de Leonardo Di Costanzo (1998)- Italie- Documentaire- Durée : 84 minutes. VOSTF.
20h30 : Kakfa au Congo d’Arnaud Zajtman et Marlène Rabaud (2010)- Belgique- Durée : 60 minutes.
Projection suivie d’un débat animé par Marie Morelle et Sébastien Jacquot. En présence de Tommaso Vitale (Professeur de sociologie à  l’IEP de Paris et chercheur au Centre d’études européennes), Camille Dugrand (doctorante à  l’Université Paris 1- Panthéon Sorbonne), Marlène Rabaud (réalisatrice de Kakfa au Congo).

Lundi 20 octobre : Habiter et résister

18h30 : Dans les décombres (Qian men qian) d’Olivier Meys (2008)- France- Documentaire- 85 minutes.
20h30 : Villa El Salvador. Les bâtisseurs du désert de Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo (2009)- France, Pérou-52 minutes.
Projection suivie d’un débat animé par Sébastien Jacquot et Alexis Sierra. En présence d’Agnès Deboulet (Professeure au département Sociologie de l’Université Paris 8- Vincennes- Saint-Denis), de Matthieu Giroud (Université de Paris Est- Marne-la-Vallée) et Marina Paugam (réalisatrice de Villa El Salvador. Les bâtisseurs du désert).

Mardi 21 octobre : Pratiques policières et monde du crime

18h : Troupe d’élite (Tropa de Elite) de José Padilha (2008)- Brésil- Action, thriller-115 minutes. VOSTF.
20h30 : Ugly d’Anurag Kashyap (2013)- Inde – Thriller, Policier- Durée : 126 minutes.

Projection suivie d’un débat animé par Nicolas Bautès et Jean Rivelois. En présence d’Angelina Peralva (Professeure de Sociologie à  l’Université Toulouse II- Le Mirail) et Laurent Gayer (Chargé de recherches CNRS- Laboratoire CERI).