Giulia Bonacci, historienne et chercheuse à l’Urmis, fait partie des signataires de cet appel collectif publié dans le journal Le Monde le 25/11/2020. A lire aussi sur le carnet Migrations et altérités