Membres permanent-e-s de l'Urmis

Valérie Pietri

Agrégée d’histoire (1994), elle a soutenu une thèse sur « Famille et noblesse en Provence orientale de la fin du XVIIe siècle à  la veille de la Révolution » (Université Nice Sophia Antipolis, 2001).

  • Membre de l’URMIS (depuis septembre 2014)  :
    co-porteur du projet ” Usages scientifiques, sociaux et politiques de la race (XVIe-XXIe siècles) “ au sein de l’Axe interdisciplinaire ” Altérité et mondialisation “ de l’Université Nice Sophia Antipolis.
  • Chercheur associé à  l’UMR 7303 TELEMMe (MMSH – Aix Marseille Université) :
    co-responsable du programme transversal ” Ecritures de soi. Mots et configurations de l’expérience. Méditerranée- Afrique, du Moyen Age à  nos jours “ et membre de l’Atelier thématique interdisciplinaire (ATRI) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) ” ADN. Nouvelles origines. L’entrée en scène de l’ADN dans les récits d’ancestralité “ financé par le LABEXMED (Aix-Marseille Université – MMSH).

Domaines de recherche :

  •  Le pouvoir local des élites en Provence orientale : Noblesse, office et seigneurie (XVIIe-XVIIIe siècles)
  •  Identités narratives et reconnaissance sociale : les récits généalogiques
  •  Les enquêtes de noblesse en Provence et en Louisiane (XVIIIe siècle) : approche comparée
  •  L’idée de race à  l’époque moderne

Partenariats :

 New Orleans Center for the Gulf South at Tulane University (Etats-Unis)