À la une

Projet MemOri – Mémoire des origines – Workshop le 6-7 juin à Nice

Mémoire des origines, lieux et récits de vie : approches croisées en sciences humaines et sociales

Workshop organisé par Marie-Jeanne Ouriachi (UNS, CNRS UMR 7264 CEPAM) et Valérie Piétri (UNS, CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205, URMIS).

Les 6 – 7 juin 2019 au pôle universitaire Saint-Jean d’Angély 1 (Salle 302).

Plan d’accès

Jeudi 6 juin 2019 

A partir de 13.30 : accueil des participants.

14.00-14.20 – Introduction (Valérie Piétri, UNS, URMIS – CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205, Marie-Jeanne Ouriachi, UNS, CEPAM – CNRS UMR 7264)

Volet 1 – Mémoire des origines, autochtonie et mobilité spatiale.

14.20 – 14.40 – Nécropoles, intégration territoriale et mémoire des origines dans le monde colonial grec d’époque archaïque : le cas de la Sicile orientale (Laurence Mercuri, UNS, CEPAM – CNRS UMR 7264).

14.40 – 15.00 – Le nom comme mémoire des origines : « Dénomination, statut et mémoire des origines en Gaule méridionale à l’époque romaine » (Michel Christol, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ANHIMA – UMR 8210,).

15.00 – 15.20 – Les enjeux de la mémoire des origines dans le discours des élites politiques niçoises du milieu du XIXe siècle au début du XXe siècle. (Marc Ortolani, UNS, ERMES, EA 1198)

15.20-15.40 : discussion.

Pause

16.00 – 16.20 –  Mobilité électorale et origines (Lucie Bargel, ERMES, UNS, EA 1198).

16.20 – 16.40 – L’Archange migrant : la mémoire des origines dans la fête de la Saint Michel, de Senerchia (Italie du Sud) à Nice (Giovanni Gugg, Université « Federico II » de Naples/UNS, LAPCOS EA 7278)

16.40 – 17.00 – Laisser les morts enterrer les morts ? Pratiques sociales et rituelles de la mortalité des rastafaris en Éthiopie (Giulia Bonacci, URMIS – CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205)

17.00 – 17.30 : discussion


Vendredi 7 juin 2019 

9.15 : accueil.

Volet 2- Pratiques d’écriture, traces graphiques, images et monuments : les marqueurs spatiaux de la mémoire.

9.30 – 9.50 – Tombes et cimetières en situation coloniale : de quelles appartenances peuvent-ils être les marqueurs ? Quelques réflexions à partir du cas des Philippines hispaniques. (Xavier Huetz de Lemps, UNS, CMMC, EA 1193)

9.50 – 10.10 – Les tombes d’affranchis et de descendants d’affranchis à Mombassa (Kenya) : des marqueurs spatiaux des origines (Marie Pierre Ballarin, URMIS – CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205)

10.10 – 10.30 -Lieux de culte et « carrés musulmans » comme marqueurs des origines et de mémoire collective des musulmans originaires du Maghreb et de leurs descendants dans les Alpes-Maritimes (Rania Hanafi, UNS, URMIS – CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205).

10.30 – 10-50 Encoder les lieux de mémoire : le testament et les codicilles d’un médecin lyonnais au XVIIe siècle (Anne Béroujon, Grenoble Alpes Université, LARHRA – UMR 5190).

10.50 – 11.00 : discussion

Pause

11.20 – 11.40 -Espaces graphiques et lieux de la mémoire dans les livres de raison à l’époque moderne (Isabelle Luciani, AMU, Telemme – UMR 7303).

11.40 – 12.00 -Récits mémoriels de migrants et médias audiovisuels : les chaines télévisées locales des années 1960 à nos jours (Yvan Gastaut, UNS, URMIS – CNRS-UMR 8245, IRD – UMR 205).

12.00 – 12.20 – Processus mémoriel et reconstruction territoriale : le cas de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice (Karine Emsellem, UNS, ESPACE – UMR 7300).

12.20 – 12.30 : discussion