À la une

Hommage à Stéphane Zéphir

C’est avec tristesse que l’unité de recherche Migrations et Société apprend le décès en juin 2019 de Stéphane Zéphir, chercheur associé à notre équipe. Titulaire d’une thèse de sociologie de l’éducation intitulée « Des différentes modalités de l’expérience minoritaire en zone d’éducation prioritaire : les effets paradoxaux d’une action positive » sous la direction de Jean-Pierre Zirotti, lorsqu’il le pouvait, il participait et contribuait toujours avec grand plaisir et grand intérêt à nos séminaires et nos journées d’étude sur les questions d’éducation. 

La sociologie et plus particulièrement les problèmes des processus de catégorisation ethnique dans l’espace scolaire le passionnaient. Il a écrit plusieurs articles de grande qualité sur le sujet. Il était particulièrement sensible aux traitements arbitraires dans le cadre scolaire qu’il traquait et savait débusquer dans les interactions verbales. Nous regretterons Stéphane pour ses analyses, pour ses lectures qu’il savait faire partager et pour son esprit sociologique, pour mais aussi en tant que personne. Stéphane était souriant lorsqu’il vous saluait.  Nous l’aimions, comme il était et nous le regretterons.