Séminaires de recherches Urmis Nice et Paris

Du ”syndicat du square” à la table des négociations : itinéraires de travailleuses migrantes en résistance

La séance du séminaire « Migrations, circulations et altérités » de l’Urmis Paris sera l’occasion d’écouter Caroline Ibos,  maîtresse de conférences en science politique à l’Université Rennes 2 et chercheuse au Laboratoire d’études de genre et sexualité – LEGS.
Son intervention portera sur: « Du ”syndicat du square” à la table des négociations : itinéraires de travailleuses migrantes en résistance ».

Résumé

Particulièrement isolées sur leur lieu de travail qui est le domicile de leurs employeurs, les travailleuses domestiques n’accèdent que difficilement aux luttes collectives et cela d’autant plus que nombre d’entre elles sont des femmes migrantes, dans une situation de vulnérabilité politique et de précarité économique. Des raisons structurelles, et non leur présupposé désengagement, expliquent ainsi leur faible mobilisation et leur participation marginale aux mouvements sociaux. Toutefois, ce constat tend à invisibiliser non seulement leurs résistances, mais encore la forme collective de ces dernières. C’est bien cette dimension de leur action et de leur présence politiques que mon intervention explorera, en se fondant à la fois sur des itinéraires particuliers de femmes nées en Côte d’Ivoire et travaillant comme auxiliaires parentales dans des familles parisiennes, et sur l’histoire d’un collectif de défense de leurs droits, le Syndicat national des auxiliaires parentales (SNAP). Aujourd’hui officiellement partie prenante des négociations de branche, ce syndicat est issu des résistances contre l’exploitation au travail, articulées par un collectif de « nounous » dans un square. Cette recherche ancrée contribue à éclairer comment des femmes migrantes subissent et luttent contre des rapports de domination complexes 

La séance se tiendra lundi 13 janvier en salle M19 du bâtiment Olympe de gouges (Place Paul Ricoeur – Paris 13ème), à partir de 14h00. Elle est ouverte à tou.te.s.